BLOG

Etre parent, c’est avant tout … suivre son instinct

Ceci est un billet spécial, un billet à mi-chemin entre le coup de gueule et le coup de cœur. Un billet pour exprimer ma frustration en tant que maman face à tous ces articles que je lis sur la toile et qui finissent par me faire tourner la tête !!!

y

Je m’explique:

y

WONDER MUMBébé dans le ventre, premier réflexe : acheter le célèbre livre «J’attends un enfant » et de là commence une vraie quête de tout ce qui touche à la vie de bébé, son alimentation, sa santé, et… son éducation ! Et c’est là que le bât blesse !

t

« Discipline positive », «tout se joue avant 6 ans», » comment réagir face à un enfant gâté », « Les phrases à dire à son enfant pour lui donner confiance en lui… » Bref, j’ai le tournis en pensant à tous ces articles et livres que j’ai lus, et à ces méthodes que j’ai appliquées ! Car oui, j’en ai appliqué quelques unes, mais depuis quelques temps, j’ai l’impression de lire tout et son contraire ! On nous a rabâché pendant des années : «Occupez vos enfants !» ; «10 jeux pour éviter que votre enfant ne s’ennuie» ; « Faîtes travailler leur imagination en les faisant jouer… » Bref, tout portait à croire qu’il fallait que les enfants soient encadrés, dirigés, qu’il était important de stimuler leur cerveau… et là, je découvre tous ces articles qui disent : « Laissez vos enfants s’ennuyer ! »

y

Euh…Pourriez-vous vous mettre d’accord s’i vous plaît ? Et surtout, pourriez-vous nous prévenir quelques mois avant le début des vacances, car moi, j’ai dévalisé la King Jouet pour pouvoir occuper mes 3 petites puces (monstres) pendant les vacances et je peux vous dire que la facture était salée !!!! Euh…quelqu’un voudrait-il reprendre mon stock , maintenant qu’il est clair que pour qu’un enfant soit intelligent, épanoui, bien dans sa peau, il lui suffit de rester seul face à…lui-même 🙂

y

Ah ! C’est tellement plus simple ! Enfin, presque, parce que moi, depuis que j’ai lu ces articles et que je réponds à mes enfants :

y
MUM DEPASSE– « Eh bien, si vous vous ennuyez, ce n’est pas si grave que ça, ça ne vous tuera pas ! » ,  j’ai très envie de prendre leurs têtes en photos, me regardant avec leurs grands yeux, l’air de dire :
– « MAMAN ! OOh !! Mais c’est indigne de toi ! Nous laisser nous ennuyer ! » Eh oui, virage à 360° pour moi qui ai suivi les autres articles à la lettre.

y

Enfin, presque, parce que 15 min de télé par jour, c’est un peu abusé quand même ! Alors, oui, j’applique des choses, mais je n’applique PAS TOUT et surtout, je ne culpabilise plus !!!!

y

Car oui, je fais partie de ces parents qui lisent les articles, les ouvrages, font les formation, mettent en place,  appliquent (ou tentent d’appliquer), et finissent (parfois) par se retrouver désarmés face à des situations du quotidien et…culpabilisent !

Et c’est là tout l’intérêt de cet article. Je me permets de partager avec vous mon expérience de maman (depuis bientôt 9 ans). Une expérience de maman, qui essaie d’être dans l’air du temps et qui finit par être (parfois) dépassée par le temps 🙂 !

y

Je vous avoue aujourd’hui que je n’ai jamais été aussi frustrée que lorsque j’ai suivi une formation en Discipline Positive. Non pas que la méthode soit critiquable, loin de là. La méthode est très intéressante  et la formatrice  (que j’embrasse au passage) est juste exceptionnelle. Non, le souci est que j’ai voulu tout mettre en place dès la fin de la formation : changer le rythme à la maison, installer de nouvelles approches…
Autant vous dire que c’était peine perdue !

S’en sont suivies des scènes de colère et de grosses disputes , une incompréhension totale de mes enfants de ce que je mettais en place et une frustration interne que je ne m’expliquais pas ! Pourtant, tout paraissait si simple ! Et d’autres avaient appliqué les mêmes principes et cela avait marché !

Et c’st là que j’ai fini par comprendre. Oui,

  • J’ai compris qu’il était bon de se renseigner, mais qu’il fallait rester lucide sur ce qui était applicable ou pas, que certaines méthode étaient utopiques, et qu’il était plus raisonnable d’en tirer ce qui pouvait nous convenir et laisser de côté ce qui allait nous laisser penser que l’on était en situation d’échec.
  • J’ai compris que les enfants n’étaient pas dupes, et qu’ils sentaient un changement dans notre fonction de parent, un changement d’approche, et que s’il y avait beaucoup de changements et de tâtonnements, on risquait de perdre notre crédibilité face à eux.
  • J’ai aussi  compris  que nous devons vivre notre rôle de parent pleinement, que les livres et les formations aidaient, mais que notre instinct et notre cœur nous dictaient mieux que quiconque ce qu’il fallait faire. Le reste n’est qu’un outil que nous pouvons consulter pour nous ressourcer et nous réorienter en cas de besoin.

J’ai surtout compris que l’amour que nous portons à nos enfants est le seul qui le fera avancer, qu’il était le moteur à l’origine de tout.

Alors, faîtes des câlins à votre enfant, oubliez le passé et appréhendez l’avenir avec optimisme !

Et surtout, faîtes vous confiance ! Parole de maman 🙂

Signé: A.H.

FAMILLE HEUREUSE

 

 

 

 

Share This:

Commentaire :

Vous avez testé ? Partagez votre expérience !

  1. L’éducation est variable en fonction de chaque famille de son histoire et son caractère et je comprend votre article il va parler à beaucoup de parents car le mode d’emploi du bon parent n’existe pas. Et comme vous dîtes l’amour est l’un des ingrédient.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *