DES CONSEILS POUR BIEN CHOISIR L’ACTIVITÉ ADAPTÉE A VOTRE ENFANT

Mr Jean Daniel Vitalis est à la tête de l'un des centres artistiques les plus réputés sur la place. Fort de ses 25 ans d'expériences, Mr Vitalis répond à nos questions pour savoir quelles activités choisir pour nos enfants… Des interrogations que nous nous posons tous en tant que parents, et qui restent des fois sans réponse… 😉

 

P.S.:  Si vous voulez faire profiter vos enfants de leur stage spécial "Dj", encadré par Edamame, un artiste international, n'hésitez pas à consulter cet article!


Interview avec Mr Vitalis


  • Le choix qui s’offre aux parents en terme d’activités parascolaires est assez vaste.
    Vous qui êtes dans le domaine depuis plus de 25 ans, comment pouvez-vous conseiller les parents sur le choix des activités ?
    ?

VitalisVitalis :Un enfant doit choisir en fonction de son envie, mais il doit surtout être encadré pour trouver sa voie. Il doit donc voir, mais aussi essayer les activités en question, avant de se décider. Au final, nous sommes tous là (parents et encadrants), pour l’aider et non pas lui imposer un choix.
De manière générale, il faut attendre un trimestre avant d’estimer qu’un enfant a adhéré (ou pas) à une activité.

 

 

 

Choisir l'activité adaptée à son enfant

 

  • Musique, théâtre, matière et expression… Quand peut-on réellement initier nos enfants aux différentes activités ? Y a-t- il un âge recommandé pour l’une ou pour l’autre ?

Il est bien évidemment important de raisonner en terme de tranche d’âge.
Il est inutile de démarrer des cours de piano ou de guitare avant l’âge de 7 ans, car à cet
âge l’enfant risque d’avoir du mal à se concentrer, mais il est tout à fait possible de faire
de la batterie dès l’âge de 4 ans, ou encore s’essayer à des activités artistiques
différentes, telles que celles proposées par l’atelier matière et expression.




  • Justement, ne pensez-vous pas que les enfants font assez d’arts plastiques dans les écoles aujourd’hui ? Cela risque d’être redondant, pour eux, comme pour les parents…

Einstein disait que « l’imagination était plus importante que le savoir », or la créativité,
tout comme la mémoire, se pratique, se développe, s’enrichit… Les enfants font donc certes de l’art plastique à l’école, mais ils sont dirigés, encadrés, car ils doivent respecter un timing et un programme…
Ici, les arts plastiques laissent les enfants libres de créer.

On leur suggère, mais on les incite à proposer, à dépasser leurs limites et à sortir du cadre… C’est toute la richesse que se doit d’apporter un cours d’arts plastiques. En somme, cela doit permettre à l’enfant de créer, sans avoir peur de se tromper.




  • Comment expliquer que certains enfants abandonnent leurs cours de musique après 2 ou 3 années ? Les parents sont parfois désemparés. Auriez-vous des conseils à leur donner ?

Il faut tout d’abord garder à l’esprit que chaque enfant est unique. Certains sont baignés par la musique dès la petite enfance (de par des parents musiciens ou mélomanes) ; quand d’autres découvrent la musique un peu plus tard, dans un centre artistique.C’est là où intervient le rôle du professeur, qui se doit de transmettre sa passion à travers une approche pédagogique.

Ceci dit, lorsque l’enfant manifeste une réticence, il faut certes tenter de l’encourager et de le pousser un peu (afin d’éviter les fameux « Vous auriez dû insister » à l’âge adulte :)), mais à aucun moment il ne faut le forcer. Il suffit parfois de l’orienter vers un autre instrument ou une autre discipline afin qu’il y trouve sa voie…

C’est tout l’intérêt d’avoir des enseignants qualifiés et formés à la pédagogie de l’enfant.

 

 

  • Vous avez accompagné de nombreuses célébrités pendant leur enfance /adolescence (Gad El Maleh, Sofia Essaidi, Sofia Mountassir, Lionel Malca). Nous avons le sentiment que vous avez toujours été précurseur sur la scène Casablancaise.
    Qu’en est-il aujourd’hui ?

Nous avons en effet eu la chance d’accueillir au sein de l’Atelier Vitalis les célébrités citées, mais nous avons surtout toujours été à l’affût de nouveautés. Nous préparons prochainement un atelier DJ, avec Edamame qui est intervenu dans différents établissements scolaires à Hong Kong et qui propose aux enfants de s’essayer réellement au mixage… Des workshops ou des stages sont également organisés tout au long de l’année afin de permettre aux enfants, comme aux adultes, de découvrir de nouvelles disciplines…

Share This:

Commentaire :

Vous avez testé ? Partagez votre expérience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *