TOUS LES ENFANTS ONT LE DROIT A L’ENCADREMENT ET A LA SCOLARISATION

Aujourd’hui, je souhaiterais vous parler d’un sujet assez sensible, qui me tient à cœur et qui, je l’espère, trouvera écho chez vous, parents d’enfants ordinaires.

Car, oui, aujourd’hui, je vais vous parler d’enfants «extraordinaires», d’enfants qui sont nés avec des complications majeures et qui se battent, au quotidien, pour pouvoir vivre dans les meilleures conditions et évoluer, à leur rythme, auprès de parents tout aussi extraordinaires, des parents pour lesquels j’exprime tout mon respect et à qui je souhaite beaucoup de courage.

  

Cet article est le fruit d’une rencontre faite par le plus grand des hasards, en Septembre dernier. Une rencontre en entraînant une autre (je vous épargne les détails de mon quotidien 🙂),  j’ai eu la chance de rencontrer Safia et Soumaya, deux mamans d’enfants extraordinaires, qui se battent depuis de nombreuses années pour améliorer la vie de leurs enfants.

 

Enfants extraordinairesL’un de leurs plus grands combats ? Créer une association, à but non lucratif, capable d’accueillir les enfants à besoins spécifiques et les prendre en charge toute la journée, afin de les aider à évoluer et à se dépasser malgré les obstacles qu’ils peuvent rencontrer.

 

Fortes de plus de 15 années passées dans une structure adaptée, mais qui a été obligée de fermer ses portes, ces wonderwoman ne se sont pas découragées et ont décidé de monter au créneau en collaborant avec  d’autres parents ainsi qu’une partie de l’équipe pédagogique, pour créer l’association "ETINCELLE".

 

           Une équipe pluridisciplinaire pour assurer le suivi des enfants

 

Située près de la Station de Tram de Hay Hassani, l’association qui est tout de même une structure payante (car ne disposant pas de subventions de l’État),  accueille toute l’année les enfants qui ne peuvent être scolarisés et leur assure un suivi avec une équipe pluridisciplinaire. Ainsi, psychomotricienne, psychologue et orthophoniste, kinésithérapeute et éducatrices se relaient pour permettre aux 17 enfants scolarisés d’évoluer dans les meilleures conditions.

Il faut avouer que cela permet aussi une socialisation des enfants, qui tissent des liens entre eux, communiquent via whatsapp le week-end… En clair, les enfants ne vivent plus isolés, mais découvrent d’autres personnes et développent des affinités entre eux.

 

               Des sorties pour favoriser l’autonomie et la sociabilisation

 

Des sorties sont également programmées pour permettre aux enfants  d’acquérir une certaine autonomie… Le Morocco Mall, l’achat d’ingrédients au supermarché pour préparer une recette, les séances de sport, de percussion…

Certains d’entre nous peuvent penser qu’il s’agit d’activités basiques, mais il suffit de regarder dans notre entourage, proche ou éloigné pour nous rendre compte que les enfants «extraordinaires» ont souvent un quotidien quelconque qui ne les stimule aucunement. Or, se retrouver en groupe, dans un environnement propice à l’échange et à la découverte stimule les enfants au plus haut point.

 

             Le programme du CNED peut être suivi par les enfants :

 

Certains enfants apprennent à lire et é écrire et peuvent même évoluer au fur du temps et bénéficier du programme du CNED (Centre National d'Enseignement à Distance), qui est un programme scolaire par correspondance, et qui leur permet d’évoluer à leur rythme en bénéficiant du suivi des éducatrices qui leur font classe. 

 

Je tiens aussi à souligner un point qui me semble primordial : tous les parents de l’association « Etincelles » ont un droit de regard sur les dépenses du centre. Il n’y a aucune opacité et cela prouve bien que le seul objectif de l’association est d’apporter aux enfants un équilibre et une structure qui leur sont adaptés.

 

J’espère en tous cas, que ces informations pourront êtres utiles à certains parents dans la tourmente, à la recherche de centres spécialisés pour leurs enfants «extraordinaires».

 

 

Share This:

Commentaire :

Vous avez testé ? Partagez votre expérience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *